Kaleb T1 de Myra Eljundir

https://www.images-booknode.com/book_cover/1676/kaleb,-tome-1---kaleb-1676422-264-432.jpg

Editions Robert Lafont

(CollectionR jeunes adultes)  442 pages

Résumé:

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-même. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

Clem :

(note 4/5)

Mon avis: Ah que dire de  « Kaleb » !!! Un livre prenant, inattendu, et pour le moins une très bonne découverte côté romans.

Mais aussi une réelle surprise pour ma part. Je ne m’attendais pas à autant de rebondissements dans l’histoire, j’étais à la fois surprise et complètement sidérée par cette immense cruauté, la folie délirante de certains personnages, la violence émise et décrite dans des scènes parfois dures à assimiler et à lire jusqu’à la fin.  Cependant, j’ai adoré le déroulement de l’intrigue et les personnages très énigmatiques, surtout « Kaleb ( attachant et parfois assez troublant !). Car sous une image séduisante, charismatique, il cache bien plus qu’une belle apparence…

En soi, l’histoire générale m’a vraiment plu ! Cela me rappelait beaucoup « Endgame », qui s’en rapprochait beaucoup avec l’histoire d’une prophétie et des « Elus » …

Malheureusement, « Kaleb » a aussi ses défauts. Trop de passages en italique et l’histoire n’était pas vraiment centrée à 100% sur « Kaleb » mais plutôt dirigée sur ses ancêtres, descendants d’une grande lignée d’empathes. Je trouve ça vraiment dommage, car ça m’a un peu gâché ma lecture.

C’est cela qui ne m’a pas amené à le définir comme un vrai coup de cœur.

Malgré ces quelques défauts, « Kaleb » reste un livre tout à fait fascinant, intéressant et très divertissant ! Il fait maintenant partie de mes livres préférés. Je le conseille grandement aux personnes aux plus de 15 ans, ou à ceux qui ne sont pas sensibles à la violence et à tout autre sujet malsain ou incongru.

PS: En 4ème de couverture il est écrit « interdit aux moins de 15 ans »

 

Kate

(note 3/5)

Un ovni dans ma PAL!
Le choix de cette lecture s’étant fait naturellement….par ma fille.
Je n’ai jamais vraiment lu de littérature Young Adult . Clem me proposa donc, par le biais d’une amie enchantée, ce premier opus.
Pour elle c’est une première notamment par le genre du héros (oui, masculin!). Pour l’identification, on repassera! Elle qui aimait tant ses héroines…

Mon avis:
Difficile de trancher….je dirais mitigée donc.
L’idée est assez originale je l’avoue. Le mélange de mythes nordiques, de paranormal/psychologie, de technologie et d’un peu de romance me semble prometteur.
Le résumé alléchant également. Certes, on nous promet de la violence. Le message est donné aussi de l’interdiction de lire en-dessous de 15 ans. Quoi? Ouf, ma fille a 15 ans, ça passe….
Au fur et à mesure de ma lecture, je me rends compte que cette violence tant promise est bien là sur le papier. Une violence froide, montant crescendo. Et même des séances de torture.
STOP! je n’en peux plus. Même passé la quarantaine, j’ai du mal à freiner mes émotions qui me submergent. Un côté malsain, de méchanceté gratuite.
J’ai continué tout de même (rien que pour voir ce que ressent la nouvelle génération).
Il est vrai que le récit est prenant. On veut connaître le dénouement.
J’ai eu du mal à m’identifier aux personnages (ils sont si jeunes certains). Mais j’ai bien perçu la haine implacable du Colonel (puis finalement sa détresse). L’auteure a réussi à nous emmener dans les méandres de la psyché de chaque personnage principal (ah cette jeune soldat, j’ai serré les dents pour elle).
Il n’est peut-être pas exclu que j’ouvre le deuxième tome finalement (à l’issue de cette critique).
Décrire le Mal sous toutes ses formes est tout de même une gageure pour l’auteure. Et le faire lire aux jeunes lecteurs encore plus!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s