« L’Affaire Dupont de Ligonnès », la secte et l’assassin – Guy Hugnet

https://polar.zonelivre.fr/wp-content/uploads/2018/03/Guy-HUGNET-Affaire-Dupont-de-Ligonnes-La-secte-et-lassassin.jpg

(Editions l’Archipel , parution mai 2018), merci à Mylène pour cette proposition.

Résumé:

On croyait tout savoir sur l’affaire Dupont de Ligonnès. Tout, sauf l’essentiel : qu’est-il advenu de l’auteur présumé du quintuple assassinat de Nantes ?
C’était le 21 avril 2011 : la police découvrait cinq corps enfouis sous la terrasse d’un jardin, chacun accompagné pour son dernier voyage d’une figurine religieuse. Or cette « clé » symbolique n’a été que très peu exploitée. Elle permet pourtant de déchiffrer cette affaire criminelle hors norme.
Xavier Dupont de Ligonnès grandit dans la magie des miracles et des apparitions, auprès d’une mère – papesse autoproclamée d’une Église apocalyptique – engagée dans un combat obsessionnel contre Satan. Jusqu’à l’âge de 35 ans, il se croit un « Élu » de Dieu. Puis, brutalement, il perd la foi. « La pire désillusion », écrira-t-il. Dès lors, tel Lucifer, l’ange déchu, il entame une longue descente aux enfers qui se conclura par une effroyable tragédie familiale.
Menée sur six années et s’appuyant sur des documents inédits – notamment les écrits de la mère –, cette enquête suit, tel un profiler, l’errance mentale d’un psychopathe hanté par la question religieuse. Guy Hugnet s’est rendu à Roquebrune-sur-Argens, sur les lieux de la disparition de «XDDL». Après avoir reconstitué l’itinéraire probable du fugitif, il indique le lieu, jamais exploré par les enquêteurs, où son corps pourrait être retrouvé.

 

Clem:

(note: 3/5)

(A la suite d’une erreur informatique, je me suis vue supprimer mon premier essai sur « L’Affaire Dupont de Ligonnès » de Guy Hugnet.  Je vous prie donc de m’excuser si ma deuxième tentative d’écrire une critique sur ce livre peut sembler moins détaillée et travaillée.)

Reprenons donc depuis le début.

« L’affaire Dupont de Ligonnès », c’est quoi ?

Eh bien, c’est un livre troublant, dévastateur.

Et de l’effroi du début à la fin.

Jusqu’alors, je n’avais jamais entendu parler de l’affaire Dupont de Ligonnès. J’ai donc été intriguée en apprenant que ma mère avait eu un partenariat, qui justement, traitait de « L’affaire Dupont de Ligonnès ». J’avais vraiment hâte d’en savoir plus sur cette mystérieuse affaire.

Et quelle ne fut pas ma surprise ! Car en lisant ce livre,  j’ai découvert, bien malgré moi, l’affreuse tragédie familiale : un meurtre collectif, destructeur, qui avait tout d’un acte égoïste.

En grande partie, ce livre abordait beaucoup la religion, une en particulier : la religion chrétienne. Quel ne fut pas mon désarroi ! Car moi-même, étant catholique, je ne comprenais rien au vocabulaire chrétien utilisé dans le livre. Il faut dire que je n’étais pas aussi intéressée que ça par cette religion. Et j’ai trouvé cela plutôt barbant que ce thème soit étalé dans autant de chapitres et de paragraphes. Cela en devenait épuisant, presque déroutant. Cette lenteur qu’exerçait ligne sur ligne tous ces mots religieux, compliqués.

Note à moi-même, on peut voir l’implication réelle que le journaliste a mené dans ses recherches. On peut noter la précision et le soin permanent que Guy Hugnet a entrepris de transmettre dans ses écrits. Les recherches sont tellement précises d’un point de vue religieux que je me demande si on n’en saurait pas un peu plus sur cette affaire. Mais où a-t-il donc trouvé autant d’informations aussi minutieuses sur les principes et rituels sectaires d’une secte aussi secrète que l’Eglise de Philadelphie?

En bref, j’ai vraiment aimé avec quelle précision et détermination l’auteur a tenté de reconstituer l’Affaire Dupont de Ligonnès. J’apprécie ses efforts à juste titre dans le cadre de l’enquête, au point qu’il s’implique lui-même personnellement. (il va suivre étape par étape sa route jusqu’en Provence, dernier lieu retrouvé)

Petit point négatif de l’histoire, je n’ai pas bien compris l’intérêt qu’il y avait à avoir à détailler aussi minutieusement que possible la vie religieuse de Xavier.

Du côté de l’enfance de Xavier et Agnès, j’aurai voulu plus de détails et de souvenirs dans leur vie respective, ainsi que dans leur vie de couple. Pareil du côté des enfants, car finalement, on en a pas beaucoup entendu parler.

A ma plus grande contrariété, que le principal intéressé et concerné, c’est malheureusement ce père de famille, ce Xavier Dupont de Ligonnès.

Quoi qu’il en soit, c’est au final avec curiosité que j’ai pu lire et découvrir le patient travail de Guy Hugnet qui a sous doute pris un temps infini à écrire ce livre et à bien vouloir nous partager cette horrible affaire, celle des Dupont de Ligonnès.

Kate

(note: 3/5)

Brr, ça fait froid dans le dos !
*
Je sors de mes genres littéraires habituels puisque je vais vous parler d’une lecture ou plutôt d’un essai/enquête écrit par un journaliste spécialisé dans les affaires criminelles scientifiques.
*
Avez-vous entendu parler en 2011 d’un quintuple meurtre familial à Nantes? Oui, certainement, comme moi, mais c’est un peu flou à vrai dire. Certes, il y a eu un battage médiatique puis plus rien.
*
Ces cinq corps retrouvés sous la terrasse d’un jardin nantais, de la demeure de la famille Dupont de Ligonnès. Il manque Xavier le père.  Heum heum!
Ce serait donc lui l’assassin proclamé? A l’heure où je vous écris, on ne l’a toujours pas retrouvé. Pfuit, évanoui dans la nature.
*
Dans ce récit, fruit de 6 années de recherches, compilations de documents inédits, nous suivons les pas de cet homme pour déchiffrer son état d’esprit. Pour essayer de comprendre pourquoi il en est arrivé à massacrer de sang-froid sa petite famille.
*
Retour en arrière sur son enfance, adolescence et vie de jeune adulte, marié et finalement père.
La question religieuse est abordée de manière très marquée. Normal, Mr Ligonnès a été élevé dans le sacerdoce catholique. Puis dérivé dans une sorte de secte. Endoctriné fortement par sa mère.
L’auteur, ici, nous entraîne dans les méandres théologiques (même étant de confession catholique, je me suis « perdue » dans ces textes obscurs).
*
Une lecture passionnante, pleine de surprises et de découvertes. On en apprend un peu plus sur ce criminel, apparemment « bien sous tous rapports » d’après son entourage.
Le profil laisse penser à un psychopathe avec délire mystique. Mais les psychiatres ne sont pas tous d’accord sur certains points psychologiques.
*
La fin laisse planer un gros point d’interrogation. Comme je vous l’ai dit au début, Mr Ligonnès est « aux abonnés absents », on a retrouvé sa voiture dans le Sud de la France. L’auteur journaliste a même foulé les mêmes hôtels que lui (quelle minutie dans sa reconstitution).
Ce sujet m’a déconcerté, intrigué. Je suis donc allée me renseigner sur le Net pour me documenter davantage.

*
Une histoire captivante qui pourrait plaire à des fans de Pierre Bellemare avec ses « cas non résolus ».

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s